Apprendre à coudre en 10 étapes

Publié le : 19 septembre 20225 mins de lecture

L’univers de la couture est géant. Il est prêt à être exploré par un nouvel aventurier. Une chose est sûre : il n’est pas impossible, ni même proche de la difficulté, d’apprendre à coudre. Les raisons qui vous poussent à apprendre à coudre sont variées. Certaines femmes choisissent la couture comme un nouveau passe-temps, capable de les détendre et même de les divertir. D’autres trouvent dans la couture une source de revenus, qui peut être à la fois une source supplémentaire de revenus et un moyen principal d’apporter des capitaux. Mais peut-être avez-vous encore des doutes. À ce stade, vous devriez peser le pour et le contre, et vérifier si vous êtes suffisamment stimulé pour devenir couturière. Si vous décidez de vous lancer et d’apprendre enfin à coudre, nous vous aiderons une fois pour toutes.

Une bonne paire de ciseaux

Cela peut sembler évident, mais beaucoup de gens sous-estiment le pouvoir de bons ciseaux. Il sera votre fidèle écuyer durant votre nouvelle vie de couturière.

Vous aurez besoin de ciseaux à tissu exclusifs. Dès l’instant où vous achetez le vôtre, vous devez garder à l’esprit qu’il est uniquement et exclusivement destiné à cet usage. Si vous l’utilisez pour autre chose, vous risquez de le rendre inutile pour découper du tissu.

Organisation

Bien que vous soyez très enthousiaste, vous devez vous ménager. En effet, vous aurez besoin d’une organisation. Tout d’abord, ayez votre propre endroit pour coudre. Deuxièmement, ayez tous les matériaux que vous utiliserez à proximité de vous, afin de ne pas avoir à les chercher et à les soulever en permanence. Troisièmement, préparez du matériel supplémentaire, au cas où vous en auriez besoin. Pour que tout cela fonctionne, vous devez être organisé.

Coin

Vous vous souvenez qu’on a parlé d’organisation ? Vous en aurez à nouveau besoin pour ranger votre matériel de couture. Comme on l’a déjà dit, tout votre matériel de couture doit être rangé au même endroit, et à proximité de l’endroit où vous allez coudre. Cela vous fera gagner du temps et rendra votre travail plus fluide et plus efficace.

Mouiller le tissu

La plupart des tissus rétrécissent après le premier lavage. C’est pourquoi, avant de commencer à coudre, vous devez laver le tissu. Cela lui donnera la taille normale qu’il aura à partir de ce moment-là. Vous éviterez ainsi le risque de vendre un vêtement qui changera de taille après avoir été vendu à un client.

Suivre le gabarit

En matière de coupe et de couture, la coupe est aussi importante que la couture. Un tissu mal cousu sera un gaspillage total, puisque l’ajustement sera mauvais. Coupez le tissu très soigneusement, en suivant les instructions du gabarit et en coupant exactement là où il faut.

Clouer

Avant de passer votre tissu à la machine, vous devez l’entoiler. Ce processus souvent négligé permet de maintenir le tissu en place pour la couture finale. Le baste précédent sert à observer l’ajustement de la pièce sur le corps et, si nécessaire, à faire des ajustements. Bâtir, c’est « ajuster ou coudre provisoirement avec des points larges ce qui sera cousu plus tard avec des points petits et définitifs », selon le dictionnaire.

Repassage

Le repassage de la pièce est un différentiel dans la finition finale. Le repassage du tissu donne à l’ouvrage un aspect professionnel. Si le tissu est plus délicat, repassez avec un autre fer en dessous. Cela rendra la couture plus serrée et les plis plus définis.

Epingles

Certains types de tissus et de vêtements n’ont pas besoin d’être entoilés. Dans ce cas, il est toujours bon d’avoir des épingles à proximité. Ils donneront plus de fermeté à la pièce pendant le processus de couture. Pour ne pas faire d’erreur, suivez les instructions du patron.

Finition

La finition est la partie du processus de couture qui sépare une bonne et une mauvaise couturière. Enlever l’excédent de fil, repasser soigneusement les pièces, sans laisser de traces de bâtonnage. Ces pratiques se font au moment de la finition et sont indispensables à une bonne couture.

Patience

Comme tout ce que vous décidez de faire dans votre vie, la patience est essentielle. Il est naturel de faire des erreurs, et même après avoir cousu à 100%, vous en ferez ici et là. Mais surtout au début, ne vous surchargez pas, et soyez patient pour pouvoir avancer et vous améliorer chaque jour.

10 bonnes raisons de se mettre à la couture

Plan du site